top of page

Exploiter le tableau de programmation

Dernière mise à jour : 1 déc. 2023

Comment organiser le travail avec le tableau de programmation? Beaucoup d'enseignantes travaillent avec le tableau de programmation, mais laissez moi vous partager mon organisation personnelle.


Périodes de T.P.:

Ma période de plan de travail est sur deux semaines en alternance avec la période de traces d'étude. La première semaine, je donne les nouveaux T.P. (travaux personnels) et l'autre les devoirs et leçons. De cette façon, je n'ai qu'une vérification par semaine à faire. Aussi, le fait de vérifier à tous les jours en accordant aux élèves une période de travail autonome me permet de comptabiliser à la mesure chaque travail terminé et de ne pas me retrouver avec une surcharge en fin de semaine. La première période de T.P. est celle où les élèves notent les activités dans leur propre document et où je donne les explications générales en ce qui concerne le fonctionnement et réajustements généraux de groupe si nécessaire.



Chaque jour, les élèves ont une période de plan de travail. Je place cette période en fin de journée car cela permet aux élèves de finir la journée dans le calme et de respecter leur rythme de travail puisqu'il s'agit de travail autonome. Selon le nombre de périodes allouées, je place dans le "Je dois" du tableau de programmation des exercices (cahiers ou feuilles) en trois matières : mathématiques, lecture, et grammaire/écriture. Il s'agit d'activités de "drill" sur des notions vues en classe de façon explicite. 

Voici la description du fonctionnement du tableau de programmation qui est inclus dans le document "plan de travail" que je modélise avec les élèves plusieurs fois en début d'année. Au début, les élèves trouvent tout cela bien compliqué, mais à mesure que l'année avance, plus les enfants deviennent organisés et responsables en ce qui concerne leur propre parcours académique. C'est un investissement considérable pour l'enseignant et les élèves, mais Ô combien payant pout tous à moyen terme.



Je laisse des corrigés, crayons et étampes pour la correction à une table près de mon bureau. Je dépose aussi un panier où les élèves viennent déposer leur cahier terminé ou je vérifie à la mesure si je suis disponible.

Pendant la période de trvaux personnels, il m'arrive de faire 2 colonnes au tableau : colonne "?", pour les questions en ce qui concernent les différents travaux et une colonne "organisation" pour la vérification des travaux et pour aider ceux qui ont des besoins organisationnels. Pendant l'attente, les élèves ont toujours quelque chose à faire.

Je prépare aussi un tableau de choix pour le "Je peux" que je change tous les mois. Comme vous êtes aussi sûrement des fans de Karine Lemire (Classe de Karine), vous avez peut-être deviné que cette idée n'est pas la mienne... 

Je suis allergique à la phrase : "J'ai finiiiiiiii!" Elle me fait penser à l'entrainement à la propreté de mes enfants... Je m'attends à ce que les élèves sachent quoi faire et s'organisent de façon autonome rapidement.

Chaque fois que les élèves ont des temps de libres, ils peuvent s'avancer dans leur T.P.. Pendant la période de fin de journée bloquée à l'horaire, je rencontre plusieurs élèves de façon individuelle pour consolider, expliciter les notions non comprises, les éclairer dans leur compréhension de consignes ou les soutenir dans leur organisation du travail. Je prends  en note mes interventions de façon à garder un suivi de leurs apprentissages et de mes interventions.


Lorsqu'un élève a fini tous les travaux inscrits au tableau de programmation et qu'il est à l'étape du "Je peux", j'inscris mes commentaires à son plan de travail qui sera signé par les parents la semaine suivante dans les devoirs et leçons. De cette façon, les parents ont un suivi régulier du parcours académique de leur enfant. De plus, cette façon de travailler est bien pratique lorsqu'on se fait demander des comptes sur nos interventions lors de demande de services à l'élève... J'ai crée une façon rapide de faire des commentaires plutôt que de chercher des mots pour le dire chaque fois que je remplis le plan de travail. Je coche le bon commentaire et voilà! 

Exemple:



Je termine toujours la période de plan de travail le 2e jeudi car je me garde la période du vendredi pour la "Sucrerie". 

La sucrerie:

La sucrerie est une période consacrée aux jeux de société. Il est à noter que ce n'est pas une période récompense. Je trouve que peu de jeunes jouent à des jeux de société et que ceux-ci sont bénéfiques à bien des niveaux. Ils développent la capacité à travailler en équipe, à perdre et à gagner, le respect des autres, le développement de stratégies de jeu et la logique. De plus, ça leur permet de se mêler aux autres classes de leur niveau ou cycle et l'effet est bénéfique sur la gestion de conflits sur la cour après. Cela permet aussi aux enseignants de connaître les autres élèves et de créer des liens avec eux ce qui facilite encore une fois les interventions en surveillance.

Les élèves qui ont terminé tous les travaux de leur plan de travail ont droit à cette période et vont rejoindre leurs camarades de niveau ou de cycle, dépendamment de l'organisation de votre école, dans le local choisi pour cette activité. Ils peuvent apporter des jeux de la maison, utiliser et apporter les jeux de leur classe ou jouer à des jeux qui sont offerts dans le local où se tient la période de sucrerie.  

Les autres seront invités à se rendre au local de reprise afin de terminer leurs travaux. À notre école, nous nous servons aussi de cette période pour de la repise de temps (comportement).



-Les passeports-

Il y a 3 sortes de passeports délivrés aux élèves selon leur situation. Le passeport "sucrerie" donne accès au local de jeux de société, le rouge qui signifie que l'élève doit rester dans le local de reprise toute la période et le jaune qui veut dire que l'élève peut, lorsqu'il a terminé ses travaux, recevoir le passeport "sucrerie" afin d'intégrer le reste de la période de jeux. Sur chacun des passeports il est écrit les règles à respecter pour le conserver. En tout temps, les adultes en charge peuvent retirer un passeport et passer d'une couleur à l'autre pour non respect des règles.




Aussi, pour garder un suivi des élèves en cas d'urgence, des listes de présences sont fournies dans le document.


Sucrerie organisation
.pdf
Télécharger PDF • 1.99MB


Et, j'espère que mes documents vous serons utiles!

Commentaires


bottom of page